A propos

Initié en 2002, le processus des Récréâtrales est un espace panafricain d’écriture, de création, de recherche et de diffusion théâtrales.
Il s’articule en trois étapes (recherche-formation, création-production et diffusion), et a lieu tous les deux ans, de février à novembre, au Burkina Faso, dans la ville de Ouagadougou. Il réunit plus de 150 artistes, auteurs, metteurs en scène, scénographes et comédiens, autour de résidences artistiques organisées à Gounghin, au sein des cours familiales de Bougsemtenga, un quartier populaire d’importance historique. La rue 9.32, hôte des Récréâtrales, accueille pour l’occasion une scénographie urbaine longue de 610 mètres.
Il a pour objectifs de multiplier, consolider, professionnaliser et diversifier les démarches créatives de la scène théâtrale africaine contemporaine tout en favorisant le développement économique et social du quartier d’implantation du projet.
Le festival favorise un dialogue ouvert au sein de la communauté et permet l’engagement, la reconnaissance et la responsabilisation des citoyens. Les Récréâtrales génèrent des avantages à court et long termes pour le quartier et la ville à la fois. Elles permettent l’accroissement du taux de fréquentation touristique, l’augmentation des profits des entrepreneurs locaux et le perfectionnement d’habiletés techniques telles que la soudure, la couture et la menuiserie chez les jeunes du quartier. Les Récréâtrales donnent aussi aux familles habitant Bougsemtenga toutes les responsabilités liées à l’accueil, à la billetterie et à la sécurité pendant la Plateforme festival.
De plus, les Récréâtrales offrent des opportunités aux artistes, les résidences artistiques permettant une professionnalisation dans toutes les disciplines du théâtre. Le festival est une occasion importante de réseautage pour les artistes, les programmateurs, de même que les administrateurs, et constitue une vitrine très attendue des nouveaux talents africains.

« To be or not to be », pièce de théâtre jouée aux festival des Récréâtrales. Crédit photo: Sophie Garcia

Le processus des Récréâtrales-ELAN

01. LA QUARANTAINE [février]
> Étape de recherche et de formation en écriture, jeu d’acteur, mise en scène et scénographie pour les artistes stagiaires du Labo ELAN.
> Etape de recherche et de formation en scénographie, dessin, analyse d’image et électricité pour les membres du Collège Scénographique.

02. LE CÔTÉ COUR [juin]
> Résidence de recherche pour les metteurs en scène, auteurs et scénographes du Labo ELAN et des équipes de création sélectionnées.
> Etape de création pour le Collège Scénographique.

03. LES RÉSIDENCES [septembre et octobre]
> Etape de création et production pour tous les artistes.

04. LA PLATEFORME FESTIVAL [10 jours à l’issue des Résidences]
> Etape de diffusion des spectacles crées en résidence.
> La rue 9.32 devient une cité utopique entièrement scénographiée par le Collège Scénographique.

@septième thème et Patchwork

 

En chiffres 

Depuis 2002, plus de 1000 artistes africains, européens et caribéens ont pris part au festival, une soixantaine de spectacles ont été créés et une quarantaine d’entre eux ont connu un prolongement suite au festival dans diverses tournées, en Afrique et ailleurs. Au cours des huit dernières éditions, plus de 500 comédiens et 180 scénographes ont suivi des ateliers de formation, et plus de 100 spectacles ont été présentés à des publics diversifiés.

La rue animée du festival des Récréatrâles. © Sophie Garcia